Les pardons en pays bigouden

L’historien local Serge Duigou a donné une conférence sur « Les pardons en Pays Bigouden » le 6 août à l’église Sainte-Thumette, à l’initiative de l’association Tunvezh. Fêtes religieuses, mais aussi profanes, les pardons sont organisés autour des églises, mais aussi, pour le plus grand nombre, de chapelles et de fontaines. Reprenant des rites remontant à la nuit des temps, la croyance populaire attribue des vertus curatives spécifiques à chacune de ces sources et certaines guérisons miraculeuses sont attestées dans les archives Les processions étaient aussi parfois suivies par des « pénitents » qui en avaient fait le vœu pour survivre à un naufrage…

 

Les cérémonies religieuses terminées, suivaient des réjouissances qui autrefois irritaient le clergé, en particulier les danses censées inciter au péché. Et les recherches sont toujours en cours pour décoder le symbole des « boules de pardon » portées par les jeunes filles en quête d’un époux…

 

Le pardons S. Duigou photo.JPGSerge Duigou a expliqué toutes ces traditions avec humour

et passion, allant mêmejusqu’à entonner en breton le

cantique à ND des Carmes, qu’il chantait étant enfant !

Les quelque 120 personnes qui avaient pris place dans la

nef ont en finale découvert des photos anciennes de ces

festivités ainsi que des tableaux qui leurs sont consacrées,

le pardon de la Joie étant celui qui a le plus inspiré les

peintres.

 

 

(Article à retrouver dans le prochain Mouez Penmarc'h)

 

 

 

 



08/08/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 214 autres membres