Ciel !! Les cloches reviennent à Kérity-Penmarc’h !!

 

cloches (12).JPG     Dans notre village breton qui présente des analogies avec un célèbre village gaulois, on ne fait pas les choses comme ailleurs. Jugez-en plutôt


     Comme leurs consœurs, les cloches de l’église Sainte Thumette revenaient traditionnellement de Rome le jour de Pâques. Cette année, elle ont dû se fourvoyer dans les landes environnantes et l’on a vu l’entreprise spécialisée Art Camp' les ramener dans le droit chemin avec un peu d’avance (pont de Pâques oblige).

 

Ce son familier des Kéritiens resurgit après 17 mois d’absence ==> Cloche.wmv

 
    cloches (47).JPG En effet elles furent déposées en septembre 2016 pour rénovation vu leur âge « mûr » : 115 ans pour la plus grosse et ….160 ans pour l’autre qui aura la lourde tâche de rythmer les heures du quotidien ainsi que les célébrations dont prochainement le jour de Pâques et le 26 mai pour l'inauguration après travaux et le pardon de Sainte Thumette en présence d’Alain Le Guellec vicaire général.

 

     Cette belle église a retrouvé son clocher et sa belle parure d’antan ainsi que sa résonance. L’association TUNVEZH a pris en charge la totalité de l’opération : l’enlèvement, la restauration, la remise en place des 2 cloches et le remplacement du tableau de commande avec horloge et sonneries

 

     Avec le concours des collectivités locales, l’association Tunvezh souhaite maintenant rénover les sols afin de parachever cette résurrection.

La souscription est toujours ouverte aux dons: www.fondation-patrimoine.org/15686

 

 


 

L’association Tunvezh

vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et

vous adresse ses meilleurs vœux pour 2018

 

 le bar des marins.jpg

 

 

Pierre Loeb a fait don d'une de ses créations originales à l'Association TUNVEZH, laquelle le remercie chaleureusement pour son geste.

 

L'Association propose cette œuvre " Le bar des marins " ( 700€)  afin de continuer son projet de rénovation de l'église Sainte Thumette.

 

 

  Pierre Loeb.jpg
     Né en 1934 à Nancy, Pierre Loeb passe son enfance à Pont-à-Mousson . Après la guerre, pendant laquelle sa famille se retire en Saône-et-Loire puis dans l'Ain, retour en Lorraine jusqu'en 1947. Pensionnaire dans une école privée de la région parisienne jusqu'en 1952, ce sera l'occasion d'un premier contact avec la capitale.

 

     Jusqu'en 1955, il débute sa formation à l'école des Arts appliqués de Metz. Après ses classes à Verdun, il embarque pour Bône et poursuit son service militaire à la frontière tunisienne.

 

     Retour à Paris où il fréquente l'école Paul Colin de 1959 à 1961. Au cours de cette même période, durant quelques mois il rejoint l'académie André Lhote dont il avait déjà abordé l'enseignement par la lecture.

 

     Au cours des années 60, il fréquente régulièrement les cours de dessin de la ville de Paris au 80 boulevard Montparnasse et à l'académie Henri Goetz.

 

  • 1952 - 1955 : École des Arts Appliqués - Metz
  • 1959 - 1961 : École Paul Colin
  • 1960 : Académie André Lhote
  • 1962 - 1967 : Cours supérieurs de dessin de la Ville de Paris
  • 1966 - 1967 : Académie Goetz

 

Une expo et un beau livre célèbrent l’artiste post-cubiste.

 

 

     Il a fréquenté l'Académie du célèbre peintre bordelais André Lhote, et l'on retrouve chez lui ce goût pour l'architecture colorée.

 

    Pierre Loeb est considéré comme l’un des derniers grands post-cubistes français, auquel les éditions Gourcuff Gradenigo consacrent une monographie. 

 

Rétrospective de Pierre LOEB au "Domaine Perdu" - Reportage France 3


 

 

La rénovation de l'église Sainte Thumette récompensée

Remise 3.JPG

     A l'occasion du Salon International du Patrimoine Culturel, la Fondation du patrimoine a remis le 3 novembre dernier, au Carrousel du Louvre, les prix de la 13ème édition du Mécénat Populaire. Penmarc'h fait partie des 4 communes lauréates cette année.

 

     Créés en 2005, ces prix récompensent des collectivités territoriales qui grâce au financement participatif ont mobilisé de manière exemplaire la population et le tissu économique local en faveur d'un projet de sauvegarde du patrimoine de proximité. 

 

     Penmarc'h a reçu la mention spéciale "mobilisation numérique" qui souligne l'investissement des internautes pour la rénovation de l'église Sainte Thumette. En effet, sur les 32.000 € récoltés par la souscription lancée en mai 2014 et faisant suite à la convention signée entre la mairie et l’association TUNVEZH, porteurs conjoints de ce projet, ce ne sont pas moins des 2/3 qui ont été collectés en ligne.

 

     L'excellente collaboration entre la municipalité et l'association a amplement contribué à la bonne réalisation de ce projet dont le coût s'élève pour l'instant à 300.000 €. Par ailleurs, lors des nombreuses animations culturelles qu'ils ont organisées, les membres de l'association TUNVEZH ont su mobiliser nombre de donateurs. Soulignons aussi le soutien actif de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) et de l'Architecte des Bâtiments de France (ABF) dans l'assistance à maîtrise d'ouvrage.

 

     Ne reste qu'à se rendre à Kérity pour aller admirer le résultat final largement à la hauteur des efforts consentis. 

 

     Une délégation penmarchaise composée du Maire, Raynald Tanter, de l'un de ses adjoints, Eric Raphalen, de la Présidente de TUNVEZH, Edith Criquet-Corrieu et du trésorier de l'association, Michel Labidurie s'est donc rendue à Paris le 3 novembre dernier pour se voir remettre le prix mention spéciale "mobilisation numérique" doté de 4.000 €. Le projet est toujours ouvert aux dons: www.fondation-patrimoine.org/15686